Le Mur des Cyclistes et le Mur Des Fous

À Renaix, il y a deux murs décorés, notamment le Mur des Cyclistes et le Mur des Fous.

Le Mur des Cyclistes

Rue de la Croix

À l'occasion du Championnat du Monde de 1988 qui se déroulait à Renaix, Jos Peeters a créé le Mur des Cyclistes. Aussi bien le Championnat du Monde de 1963 que celui de 1988 ont connu un dénouement assez dramatique. Le championnat du Monde pour professionnels de 1963 aurait dû être l'apothéose de la carrière de Rik Van Looy. L'Empereur de Herentals aurait pu remporter le titre pour la troisième fois. Cet objectif allait être réalisé, jusqu'à ce qu'à 250 mètres de la ligne d'arrivée, un co-équipier en a décidé autrement. Contre toute attente, Benoni Beheyt est revenu dans sa roue pour ensuite le dépasser et gagner la course d'une demi-roue. Rik Van Looy était deuxième et le Hollandais Jan De Haan a complété le podium. Ce fait a causé une grande déception au sein du monde du cyclisme belge. La ville de Renaix est devenue une référence pour les amateurs de vélo.

  

Le Mur des Fous

Coin de la Rue des Vieux Remparts et de la Rue d'Ellezelles

Le Mur des Fous se trouve à quelques minutes de la Grand-Place, au coin des Vieux Remparts. C'est un bas relief de 9 mètres sur 9 sur lequel toutes sortes de personnages hauts en couleur peuvent être découverts. Jacques Vandewattyne, un artiste d'Ellezelles, a créé cette statue en 1932. En haut à gauche, Ephrem Delmotte est représenté avec une cloche dans la main. Comme fondateur de la Fête des Fous, il est aussi immortalisé par un buste se trouvant sur un socle juste devant le Mur des Fous. Sous cette œuvre d'art, se trouve une liste de tous les noms des Rois et Reines de cet événement annuel. Le buste a été inauguré le 10 janvier 1998. À première vue, il s'agit d'un buste ordinaire. Mais détrompez-vous : en pressant le bouton, vous entendrez une de ces quatre compositions :
• Het Bonmoslied ou le chant des Fous
• De vier Reuzen van Ronse ou les quatre Géants de Renaix
• Si vous le saviez ...
• Echo

L'original de ces composition, est qu'Ephrem Delmotte en personne a joué d'un instrument dans les deux derniers morceaux : l'un au carillon et l'autre au piano. Le buste a été créé par Florent Devos, un artiste renaisien aujourd'hui décédé, également ami proche d'Ephrem Delmotte.

Laatste update 06 nov 2014